Nous ressentons la #FiertéNB à l’égard des innovateurs, passés et présents et (grâce à votre aide) futurs, qui stimulent la croissance dans notre province.

Histoires:

Pat Whalen - LuminUltra

La disponibilité de l’eau devient un sujet de plus en plus important dans le monde. Un des facteurs les plus importants en ce qui concerne l’approvisionnement et la gestion de l’eau est la microbiologie, domaine auquel Pat Whalen, PDG de LuminUltra, a consacré sa vie. Pat est un innovateur dans le domaine, fournissant des produits conviviaux et des connaissances de classe mondiale à des industries telles que l’eau potable, la production industrielle et le traitement des eaux usées partout sur la planète. LuminUltra vend ses trousses et ses progiciels d’analyse microbiologique à ces industries depuis plus de 15 ans, faisant d’elle l’une des premières à généraliser les analyses microbiologiques des eaux. 

Une des raisons pour lesquelles le travail de Pat est si important est qu’il faut préserver et transmettre les connaissances. En raison notamment des changements démographiques actuels, il y a un risque important que les baby-boomers, qui prennent leur retraite, quittent le marché du travail sans avoir transmis ce qu’ils ont appris pendant leur carrière à la prochaine génération de professionnels de l’eau. C’est pourquoi LuminUltra offre un enseignement et un apprentissage machine étendus à ce sujet à tous ses clients. L’entreprise s’assure ainsi que, non seulement ses clients savent quoi faire, mais comprennent les données et savent comment assurer la sécurité de nos systèmes de distribution d’eau. Pour faciliter les choses, Pat et l’équipe de LuminUltra élaborent des outils automatisés d’analyse de la prochaine génération axés sur des connaissances et une prise de décision numériques. 

Pat Whalen est non seulement un innovateur, mais aussi un distributeur, vendeur et chercheur dont la quête est de fournir de l’eau potable, saine et durable partout dans le monde. 

 

Cédric McGraw

Enseignant d’informatique à l’École l’Odyssée, Cédric McGraw s’ingénie à trouver un moyen efficace pour motiver les élèves à apprendre. Pour y arriver, il a décidé d'aller au-delà du curriculum de son cours en amenant les élèves à vivre ce qu’ils apprennent par leur propre création. C’est ainsi que Cédric et sa classe ont créé une arcade, de la conception jusqu’au produit final. 

Les élèves ont construit, programmé, et bien sûr, testé leurs chefs-d’œuvre avec une nouvelle passion pour le cours. Maintenant, ces jeux sont accessibles à tous les élèves de l’école.  « Je n’aime pas que les jeunes travaillent sur un projet qui sera simplement jeté à la poubelle », dit-il. En dehors de la salle de classe, ce nouveau projet a mené Cédric et ses élèves à maintes conventions et expositions, où les jeunes en ont épaté plus d’un avec leurs exploits, ce qui rend enseignant et élèves très fiers.  

Cédric ne s’est pas arrêté au succès de l’arcade. Il vient de commencer un autre similaire à celui de l’arcade, mais un design différent. Le présent outil se présentera sous forme de table multidisciplinaire qui servira non seulement à jouer à plusieurs, mais aussi à réviser des notions d’autres matières. «C’est comme une table ‘tablette’ », décrit-il.  Un projet par les jeunes, pour les jeunes, c’est ce que Cédric a trouvé être son meilleur atout pour motiver ses élèves. 

 

Armand Doucet

Armand Doucet est un enseignant, auteur, entrepreneur et sportif reconnu aux quatre coins du globe qui enseigne à l’école secondaire Riverview High depuis maintenant trois ans. Il s’est donné pour but non seulement de marier compétences et technologie en salle de classe, mais également de donner une voix aux enseignants, entre autres grâce au best-sellerTeaching in the Fourth Industrial Revolution: Standing at the Precipice, dont il est l’un des auteurs. Ce livre, écrit par six enseignants de renommée mondiale et finalistes du Prix global de l’enseignement offre une approche moderne et inclusive pour les enseignants. Monsieur Doucet planifie de publier une suite à leur chef-d’œuvre. Il amène également à ses élèves des projets hors de l’ordinaire avec ce qu’il nomme « des projets de passions » en intégrant l'age digitale en salle de classe. Armant Doucet est donc, avant tout, un enseignant qui a à cœur d’offrir le meilleur système d’éducation possible aux jeunes du Nouveau-Brunswick et qui fait tout en son pouvoir pour y arriver.

Élaine Deschênes - Centre de pédiatrie sociale Sud-Est (CPSSE)

Pédiatre de formation, Elaine Deschênes se questionnait sur l’impact réel de la pratique traditionnelle sur la vie des enfants. Déçue de celle-ci, qui s’attarde davantage à « panser les bobos » plutôt que d’adresser les sources et qui ne rejoint qu’une partie des enfants souvent les plus nantis, elle décide d’orienter sa pratique vers la pédiatrie sociale. 

Ce modèle européen brise les silos traditionnels de la santé, du développement social, de l’éducation.  Et l’équipe du Dr Julien à Montréal y intègre aussi le droit. Ces secteurs, qui s’entrecroisent intimement dans le quotidien de l’enfant, travaillent en collaboration très étroite, avec et pour l’enfant qui demeure la raison centrale de l’initiative. Sous cette philosophie la conscience sociale revêt une importance majeure, puisqu’en tant que collectivité, nous sommes tous responsables des enfants.

C’est dans cet esprit qu’elle s’entoure de gens de divers milieux pour mettre sur pied le Centre de pédiatrie sociale Sud-Est (CPSSE), à Memramcook, en 2016. Ce projet mise énormément sur les forces de la communauté d’attache de l’enfant et voit à ce que les droits de l’enfant soient respectés. Un projet qui mijote depuis plus de 6 ans. Un projet innovateur qui complète les soins offerts à la population en général ; un travail en amont, qui s’attarde aux déterminants de la santé».

Greg Norton - Laboratoire d’innovation et laboratoire ouvert

Grâce à son approche de la technologie en éducation, Greg Norton est un innovateur. Il croit fermement en l’enseignement de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) pour faire participer les élèves.À titre de directeur de la Loch Lomond Elementary School, il encourage les enseignants et leur fournit des possibilités d’intégrer l’enseignement des STIM dans leur horaire pour atteindre des objectifs du programme d’études au lieu de les considérer comme des éléments supplémentaires.

Sous sa direction, l’école a élaboré un laboratoire d’innovation et un laboratoire ouvert où les élèves peuvent faire l’expérience des STIM qui sont un bon moyen d’apprentissage et de motivation des élèves et acquérir les compétences du 21e siècle.

« Nos élèves peuvent parfois oublier ce qui a été dit ou ce qui a été fait à l’école, mais ils n’oublieront pas comment ils se sont sentis à l’école et au cours de leur apprentissage. Grâce au laboratoire ouvert, les élèves se sentent connectés, motivés, enthousiastes et vraiment engagés dans les STIM ». 

Alessandro Corazza - Corazza In-House Marketing

Après avoir passé plus d’une douzaine d’années à travailler dans le domaine du marketing, Alessandro a occupé de nombreux rôles. Alors qu’il travaillait dans une agence de marketing locale, il remarque que gérer leurs initiatives de marketing peut être difficile pour les petites et moyennes entreprises.

Si les grosses entreprises ont habituellement un poste (ou plusieurs) dédies au marketing, les PME se retrouvent parfois sans options. L’embauche d’un employé permanent peut être impossible et les agences de publicité ne s’occupent pas du jour-à-jour. Le propriétaire de l’entreprise doit souvent s’en charger tant bien que mal. Alessandro décide de trouver une solution à cette problématique.

En 2016, il décide de se lancer en affaire et crée son entreprise, Corazza In-House Marketing. Il offre ses services de « directeur de marketing » à diverses entreprises de la province. Il participe à la gestion de projets avec l’équipe interne sans que l’entreprise ait besoin de justifier un poste à temps plein. Ses services de marketing sont adaptés aux PME, qui bénéficient ainsi d’expérience, mais aussi d’une grande flexibilité.

Mahsa Kiani - MyData

Mahsa est une scientifique polyvalente de données (full stack) et possède plus de dix années d’expérience en tant que programmeuse, chercheuse et formatrice.Elle se passionne pour la résolution de problèmes réels grâce à la technologie, plus particulièrement la science des données, l’intelligence artificielle et les mégadonnées.Elle conseille les entrepreneurs sur la façon de tirer une valeur concrète de l’intelligence artificielle.

Elle est cofondatrice de MyData, qui permet aux personnes d’exercer plus de contrôle sur leurs données au moyen de la normalisation, de la sécurité et de la confidentialité, de solutions technologiques et de la formation.En ce moment, elle occupe les fonctions de chercheuse pour l’Artificial Intelligence Open Network, de scientifique de données pour Data for Good, de membre du comité consultatif de la Lifeboat Foundation, ambassadrice de Women in Data Science et mentore pour Coursera.Elle est également présidente des Activités d’étudiantes de l’IEEE et membre de la direction de l’initiative mondiale de l’IEEE pour les considérations éthiques en intelligence artificielle. 

Mahsa est l’auteure de plus d’une douzaine de publications scientifiques et a été reconnue par Inspiring Fifty Canada 2018 et hEr VOLUTION’s 150 Days of Canadian Women in STEM Initiative 2017.

Marco Chiasson - Clinique Physio Max

Marco est physiothérapeute et propriétaire de la Clinique Physio Max à Bathurst. Désirant contribuer au développement de sa région et promouvoir un mode de vie sain, il a récemment commencé à organiser des activités gratuites pour la population. Celles-ci ont pour but d’inciter les gens à bouger davantage et à essayer de nouvelles choses. 

Par sa vocation de physiothérapeute, il est amené à travailler avec des personnes qui souffrent de douleurs pour les aider à la surmonter. « La vie ne doit pas s’arrêter à vivre sans douleur, mais plutôt d’être actif et en santé. Le but de nos activités communautaires est d’exposer les gens aux diverses activités que notre belle région offre. »

Devant le succès de cette initiative, Marco et les employés de la clinique prévoient continuer de préparer les activités en plein air qui plaisent particulièrement aux gens de la région Chaleur.

Jacob Lingley

Jacob est un enseignant passionné et un apprenant permanent qui croit qu’un engagement à l'égard de l'apprentissage permet à une personne de définir et d’affiner ses passions de façon continue et de découvrir des sujets d’intérêt qui, autrement, seraient demeurés inconnus.La philosophie qu’il professe à ses collègues à l’égard de l’enseignement est d’assurer un engagement avec les élèves d’une façon qui est la plus pertinente, constructive et accessible possible. 

Jacob est le directeur des programmes à Labos créatifs, organisation éducative sans but lucratif, où il est responsable de la conception et du soutien de possibilités éducatives innovatrices pour les élèves de la maternelle à la 12année.« Bref, j’ai la chance d’être le plus gros des technophiles; un statut auquel je ne pouvais que rêver pendant mon enfance en regardant Star Trek. »

Le but de l’organisation est de fournir aux élèves et aux enseignants le soutien en apprentissage expérientiel dont ils ont besoin pour trouver des solutions innovatrices et créatives à des problèmes cernés dans leur collectivité, tout en redéfinissant leur esprit d'entreprise.

Erin Flood - GoDo

Erin est une spécialiste des données et des médias. Depuis quelques années, elle travaille avec des entreprises en démarrage du secteur de la technologie. Passionnée par les données, elle s’est vite rendu compte que les particuliers et les entreprises doivent mieux comprendre comment les utiliser dans toutes leurs activités et ailleurs.Voilà la raison qui l’a motivée à lancer sa propre entreprise, GoDo.

GoDo transpose des données en renseignements utiles qu’un public très large peut s’approprier. GoDo s’intéresse à créer des produits en mettant l’expérience humaine à l’avant-plan; la technologie joue le rôle de catalyseur pour trouver la solution qui répond aux besoins de tous les niveaux de la société.

Selon Erin, le nom de son entreprise, GoDo, provient d’une philosophie que son père, lui-même entrepreneur, lui a inculquée très tôt durant son enfance. «Mon père nous disait chaque jour "Go and Do" (Allez et foncez); c’est-à-dire essayer de nouvelles choses, prendre des risques et ne pas avoir peur de colorier à l’extérieur des lignes (trad.). »

À l’extérieur du bureau, Erin siège à de nombreux conseils, la plupart des organisations non gouvernementales, et appuie fortement les femmes en affaires, mais selon elle, la philosophie « Go Do » devrait s’appliquer à toute personne, sans égard au genre. 

David Shipley - Beauceron Security Inc.

Selon David Shipley, directeur général et cofondateur de Beauceron Security Inc., pour freiner la menace grandissante de cybercriminalité et renforcer la cybersécurité, il faut commencer par les personnes, et non la technologie. 

Les membres du personnel sont la principale vulnérabilité cybernétique au sein de toute organisation, mais grâce à la plateforme de gestion des risques à la cybersécurité de Beauceron, ils peuvent devenir sa meilleure ligne de défense.La technologie mise au point par Beauceron aide à sensibiliser et à habiliter toutes les personnes au sein d’une organisation, du personnel de première ligne à la haute direction et au conseil d’administration.

« La mission d’habiliter toute personne à être la première et meilleure ligne de cyberdéfense fait partie intégrante du nom de notre organisation, inspiré d’un chien-berger d’origine française. La mission de Beauceron est de transformer les membres du personnel pour les faire passer de victimes passives – les moutons – à des défenseurs actifs – des chiens-bergers », affirme M. Shipley.

La technologie de Beauceron – née d’une expérience pratique acquise à l’Université du Nouveau-Brunswick qui a mobilisé sa communauté – est maintenant utilisée dans plus de 27 organisations dans plus de 20 pays autour du monde, dans des secteurs comme la vente au détail, la fabrication, l’énergie, le gouvernement et l’éducation supérieure.Ses résultats novateurs tant sur le plan personnel que sur le plan organisationnel font en sorte que, pour de nombreuses organisations, la cybersécurité n’est plus une source d’anxiété, mais plutôt un avantage concurrentiel.

« Nous sommes fiers de suivre les traces de sécurité innovatrice laissées au Nouveau-Brunswick par des personnes et des entreprises exceptionnelles, comme Q1Labs et sa solution QRadar », a déclaré M. Shipley.

Philip Lee

Journaliste et auteur chevronné, Philip Lee est aussi à l’aise dans une salle de nouvelles qu’une salle de classe. En fait, il a consacré les 18 dernières années à enseigner sa passion de la plume et du journalisme à de nouvelles générations de journalistes à l’Université St. Thomas, à Fredericton.

À l’Université St. Thomas, Philip a aidé au lancement des premiers programmes de journalisme et de communications en anglais au Nouveau-Brunswick, s’est associé à CBC New Brunswick et à d’autres agences de nouvelles pour créer un nombre incalculable de stages et de carrières à ses étudiants. Il a aussi établi deux fondations universitaires phares qui financent des séries de conférences publiques annuelles, des bourses d’études et des activités étudiantes.

Philip met ses étudiants au défi de faire attention et d’être responsables comme journalistes tout en s’assurant d’avoir la créativité nécessaire pour s’adapter à l’évolution du paysage numérique du récit moderne. Selon Philip, notre rôle est d’outiller les étudiants qui pourront ainsi faire des reportages sur des plateformes qui n’ont pas encore été établies.

Isabelle Perron Desjardins - Musikami

Enseignante de musique à l’école le Sommet, Isabelle est continuellement à la recherche de nouvelles façons d’innover afin d’avoir un impact positif sur la vie de ses élèves. Ses études auprès du Laboratoire Mus-Alpha  lui ont permis  de mieux  développer ses techniques d’enseignement musical afin de permettre un développement optimal des fonctions exécutives du cerveau. L’an dernier, elle a complété une formation en France intitulée Mélodys qui lui a permis d’utiliser l’enseignement de la musique comme outils d’apprentissage auprès des élèves ayant des difficultés d’apprentissage.  Sa formation niveau 1 TSA du Ministère de l’Éducation l’outille avec les élèves autistes.

Très engagée dans sa profession, elle est présidente des musiciens éducateurs francophones du N.-B. auprès de l’AEFNB, elle siège dans divers comités visant l’amélioration de l’éducation, des arts et du mieux-être des élèves.

Entrepreneure, elle a fondé l’école Musikami alors qu’elle était encore à l’Université. En plus d’offrir des cours d’éveil musical aux petits, elle offre des cours de piano, de chant et d’ukulélé chez les jeunes et les adultes. Elle offre de la formation en pédagogie musicale au Canada aux enseignants et éducateurs. Isabelle a aussi écrit son propre programme d’éveil musical, qui est enseigné dans plusieurs régions de la province.

Joanna Nickerson - GTFO

Joanna est gestionnaire de l’innovation sociale pour le programme B4C (Be. For. Change) au Centre Pond-Deshpande, où elle facilite l’innovation sociale et l’entrepreneuriat social. En plus d’appuyer les innovateurs sociaux dans la collectivité, Joanna est elle-même une entrepreneure sociale qui a lancé récemment le club des aventureuses GTFO.

Alors qu’elle songeait à des moyens de passer plus de temps à l’extérieur avec un groupe de femmes de façon organisée, elle a créé un sondage qu'elle a publié sur Facebook. Elle n’imaginait pas l’effet qu’aurait ce sondage. En peu de temps, elle a reçu des centaines de réponses de femmes de partout dans la province. En raison de la forte demande pour un groupe organisé de femmes s’adonnant à des activités en plein air dans la région, elle a lancé le club des aventureuses qu’elle dirige maintenant à l’aide de quatre autres bénévoles.

Le club des aventureuses GTFO encourage les femmes à sortir dehors, à acquérir de nouvelles compétences et à rencontrer des gens au moyen d’activités. Il s’agit d’une occasion pour les femmes de se rassembler, de découvrir leur sens de l’aventure et d’établir de nouvelles relations. 

Les femmes intéressées peuvent consulter le site Web pour connaître les prochaines activités, le contenu du blogue et les façons de communiquer avec les autres membres. 

Guyverson Vernous - iCubemedia & Educode

Guyverson Vernous est un entrepreneur, un partisan de l’autonomisation et un expert en applications mobiles. Il a fondé iCubemedia Inc. en 2008. Quand Microsoft refusait de publier l’application Word pour iPad (sur le Apple Store), iCubemedia était la première compagnie à lancer, avec un grand succès, une application compatible avec Word, appelée Word for Microsoft Office,pour iPhone et iPad en 2012.

Présentement,iCubemedia a produit plus d’une centaine d’applications pour iPhone/iPad visant le domaine des affaires et de la productivité. 

Guyverson est également fondateur et PDG d’Educode™ Canada, une compagnie basée à Moncton, qui se dévoue depuis 2016 à rendre l’éducation des sciences informatiques accessible aux jeunes.

iCubemedia et EduCode™ Canada sont récipiendaires en 2016 du Prix de l’excellence en affaires de la Chambre de commerce du Grand Moncton (Nouveau-Brunswick, Canada).

De 2009 à 2013, Guyverson a enseigné la programmation informatique au Collège McKenzie à Moncton. Avant de s’installer au Canada, il a enseigné à l’Ecole Supérieure d’Infotronique d’Haïti (ESIH) pendant cinq ans, une faculté de Sciences Informatiques fondée en collaboration avec l’Université de Provence (France).

Benjamin Kelly - Minecraft en version éducation

Après avoir observé les tendances en éducation dans la province et ailleurs dans le monde, Benjamin Kelly a réalisé que l’enseignement pouvait aller plus loin que le programme d’études.Persuadé des capacités de calibre mondial du Nouveau-Brunswick en « EdTech » ou technologie éducative, Benjamin s’est mis à concentrer son enseignement sur l’acquisition des compétences du 21e siècle. 

Persuadé aussi que l’apprentissage par le jeu offrait un environnement souple, sûr et familier, l’enseignant, à titre de mentor général de Minecraft, a créé des mondes Minecraft pour aider les éducateurs à enseigner à leurs élèves.Grâce au jeu Minecraft en version éducative, les élèves peuvent démontrer leur compréhension du programme d’études et augmenter leur niveau de maîtrise des compétences du 21e siècle.

Cette version du populaire jeu permet une collaboration de masse et donne de précieux outils pédagogiques comme but premier.Les personnages non joueurs à l’appui des ressources d’apprentissage pour les éducAventures en littératie, la chimie et la programmation enseignent bien plus que les notions de base dans ces matières.

« C’est original, en trois dimensions et, plus important encore, une culture que nos élèves comprennent. »

Keith McIntosh - PLATO Testing

Fort de ses vingt ans d’expérience dans le domaine au Nouveau-Brunswick, Keith McIntosh a un objectif ambitieux : changer notre façon de voir les essais de logiciel au Canada.Co-PDG et fondateur de PQA Testing, il a mis sur pied PLATO Testing, une société autochtone d’essais de logiciel.

M. McIntosh a réalisé que la demande croissante en travailleurs dans le secteur des technologies de l’information et des communications et le souhait de créer des emplois au Canada pouvaient présenter une solution au taux de chômage élevé chez les jeunes autochtones, toujours plus nombreux.PQA a donc formé un partenariat avec PLATO pour offrir un cours et un soutien en essais de logiciel aux Autochtones à Fredericton (Nouveau-Brunswick).

Après leur cours, les étudiants effectuent un stage rémunéré et vont ensuite travailler à PLATO Testing.Le programme de formation en essais de logiciel mène maintenant à l’obtention d’un certificat au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB).Il est offert à Fredericton et à Miramichi (Nouveau-Brunswick) ainsi qu’à Vancouver (Colombie-Britannique).

Comptant plus de 30 employés au Nouveau-Brunswick et 50 partout au pays, l’entreprise envisage de former 250 vérificateurs de logiciels autochtones au Canada d’ici 2018.

Christopher Patterson - ABS Skate Trainer

Lassé d’avoir mal au dos lorsqu’il montrait à sa fille comment patiner, Christopher Patterson a inventé un stabilisateur d’apprentissage évolutif en plastique ABS doté d’un harnais ajustable qui soutient l’enfant de 1 à 4 ans pendant son apprentissage. Lorsque l’enfant se sent prêt, on peut enlever le harnais et ainsi utiliser un stabilisateur conventionnel. 

L’inventeur souhaite que son invention favorise le jeu en plein air avec de jeunes enfants, de façon sécuritaire pour les parents et les enfants. Cinq mois seulement après son lancement sur le marché international, son invention a été un grand succès et a attiré l’attention de parents d’enfants handicapés et de joueurs de la LNH avec de jeunes enfants. 

L’équipe cherche toujours à mieux faire connaître le produit et à obtenir du financement pour produire un plus grand modèle de stabilisateur d’apprentissage afin d’aider les enfants et les adolescents handicapés à s’amuser sur la glace.

Si vous désirez en savoir plus sur ce produit, cliquez sur le lien suivant.

https://www.winnwellcleanhockey.ca/p/abs-child-skate-trainer-w-harness

Jason Doiron - Covia stratégies

Jason travaille en développement communautaire, en communication et en engagement citoyen depuis plus de quinze ans. Confiant du grand potentiel de maximiser la capacité de collaboration entre différents intervenants par le biais du leadership participatif, il se lance en affaire en 2017, en fondant Covia stratégies.

L’entreprise mise sur l’innovation sociale et favorise le dialogue afin d’aider des groupes à travailler ensemble et explorer en profondeur des problématiques complexes. Principalement axé sur un travail de facilitation et de design de processus collaboratifs, Covia stratégies utilise des approches nouvelles pour faire ressortir l’intelligence collective au sein d’un groupe, innovant entre autres dans le domaine de la consultation publique. 

Le leadership participatif vient proposer une alternative aux structures trop protocolaires et hiérarchisées. Chacun est encouragé à prendre la parole. Il s’agit de « communiquer pour comprendre, et non pour convaincre. » 

Linda Dalpé - L'APOMME

Médecin de formation, Linda a quitté la pratique clinique en 2014. Loin de délaisser le domaine de la santé, elle travaille aujourd’hui à améliorer la santé des Néo-Brunswickois en allant à la source du problème.  

C’est en prenant conscience des choix alimentaires proposés à l’école de ses enfants, que Linda décide de s’impliquer auprès du comité de la cafétéria. Remettant en question les repas proposés, elle obtient la permission de l’école de revoir le menu avec l’aide d’une diététiste. C’est ainsi que germe l’idée de L’APOMME. 

À l’image des réseaux desservant les cafétérias scolaires ailleurs au Nouveau-Brunswick et au Québec, L’APOMME est une entreprise d’économie sociale à but non lucratif destinée à assurer la gestion des repas des institutions d’enseignement de la Péninsule acadienne. En plus d’offrir des choix sains et conformes à la Politique 711 (Nutrition et amélioration de l’alimentation en milieu scolaire), L’APOMME met en vedette les produits des agriculteurs locaux. Après quelques années en phase de développement, le projet est maintenant prêt à être implanté.

Lisa Boudreau - Tumble Feeder
Bloomfield

Lisa Boudreau a dû affronter un problème qui menaçait de l’empêcher de faire ce qu’elle adore. Elle a donc trouvé un moyen de le régler. Et au cours du processus, elle réglera le même problème pour beaucoup d’autres personnes.

Lisa a comme passion les chevaux. Lorsque les symptômes de la maladie de Lyme ont fait qu’il lui était difficile d’apporter des balles de foin afin de nourrir ses chevaux, on aurait crû qu’elle serait peut-être obligée de les abandonner. Cela n’était pas une option. Elle a inventé le Tumble Feeder (en anglais seulement). Ce produit unique lui permet d’installer une balle de foin et de la rouler avec beaucoup moins d’effort jusqu’où mangent les chevaux.

Lisa a elle-même créé son premier prototype il y a plus de cinq ans et a fait des expériences avec une diversité de tailles et de matériaux afin de trouver la combinaison gagnante. Elle est maintenant prête à partager son invention avec le monde.

Peter McMath - Timbre Cases

En tant que personne possédant une vaste expérience en réparation d’instruments, Peter McMath connaissait de près le genre de dommages avec lesquels les musiciens doivent composer. Guitariste lui-même, il pouvait comprendre à quel point cela peut être frustrant pour les musiciens qui adorent leur instrument et désirent le protéger.

Peter a évalué les étuis pour guitare offerts sur le marché et a déterminé que, sans égard au prix, ils étaient tous fabriqués de la même façon. Aucun de ces étuis n’offrait un niveau de protection suffisant.

Il a donc fait quelque chose de nouveau. Il a travaillé avec des experts afin de voir les techniques de fabrication utilisées par des industries complètement différentes (comme l’industrie aérospatiale) afin de fabriquer un étui pour guitare vraiment différent qui réglera ce problème pour les musiciens du monde entier.

Ces histoires vous inspirent? Nous n’avons pas de doute. Connaissez-vous un innovateur qui devrait faire partie de cette liste? Êtes-VOUS un innovateur qui a une histoire intéressante à raconter? 

Parlez-nous-en.